patrick cornée

 Patrick Cornée

      Né en 1962

          France

Patrick Cornée s'engage dans la marine à 16 ans, encouragé par un père militaire de carrière. Il se fait vite remarquer par sa personnalité singulière, et après six années de navigation à travers le monde, il revient à la vie civile.

Le plus grand bouleversement de sa vie est, paradoxalement, un retour vers l'enfance:

il se souvient de sa passion précoce pour le dessin et de sa joie à l'idée de recréer le monde à sa façon. 

Il fait alors voler en éclat sa routine morose et s'inscrit, aux beaux arts de Toulon.

Touche à tout génial, il travaille la peinture et la gravure, le collage et les bombes aérosols...Son enthousiasme débordant s'appuie sur la grande discipline de travail qu'il a gardé de sa vie de marin.

Plein de cet élan vital d'une enfance retrouvée, il vogue d'un style à l'autre et devellope un langage pictural joyeux et coloré, ou les thèmes comme la danse, la musique, la fête ou encore la mode se mêlent triomphalement.

Son univers aux multiples facettes est peuplé de ballerines longilignes et virevoltantes, de chiens moqueurs et d'icônes inspirées du pop art. 

Peintre de l'insouciance, il veut montrer "combien la vie est riche en beauté et en amour"

Ses tableaux regorgent de clins d'oeil au monde contemporain qu'il observe avec humour mais toujours avec bienveillance.

Il participe à de nombreuses expositions à travers l'Europe, les Etats-Unis ou l'Asie, ou ses tableaux, comme autant d'échos  de sa joie de vivre, séduisent les publics les plus divers.

"Quand je vend un tableau, je suis content et triste à la fois. Content parce que je sais qu'il a gagné le coeur d'une personne, qu'il va bénéficier de tous les égards et obtenir une place de choix dans un intérieur. Triste parce que nous avons grandi ensemble et nous nous séparons, j'aurai voulu en profiter plus longtemps... Mais d'autres compositions attendent".
Patrick Cornée

Pouvez-vous vous présenter ? ( cursus; origines géographiques ) 

 

Je suis né en 1962 à Toulouse.

Autodidacte, vit à Mougins et travaille à Mougins.

 

 

• Selon-vous, qu'est-ce que l'art ? 

L’art pour moi, c’est de créer de ses propre main et avec son esprit quelque chose qui n’a jamais été vu, un objet, un assemblage d’objet, une peinture avec une composition particulière et des couleurs unique. 

 

 

• Doit-il être beau ? 

Pour moi oui, dans mon esprit je veux créer quelque chose de beau, d’élégant, de moderne et luxueux.

• Quand avez-vous su que vous deviendriez artiste ? 

J’avais sept ou huit ans, à l’école, je n’étais bon que dans une seule matière le dessin et je me souviens que le professeur de dessin m’avais dit, que j’avais une prédisposition dans le domaine artistique. mais ni ma mère, ni mon père ne s’en sont aperçu.

• Pouvez vous nous raconter votre déclic ? 

Mais c’est à l’âge de 25 ans que j’ai pris conscience que je n’étais pas comme les autres employés de la société pour laquelle je travaillai, je m’ennuyai fortement mais le goût pour le dessin la peinture ressurgit en moi, je ne sais pas pourquoi ni comment, j’ai commençai par faire des portraits d’enfant et d’adulte de mes camarades au travail ensuite je me suis inscrit au beaux art de Toulon et prenais aussi des cours dans l’atelier d’un artiste peintre que j’aimais bien, et à force de travail journalier, j’ai découvert mon propre style et j’ai commencé à travailler avec des galeries nationales et internationales et cela me plaisais bien.

 

• A quel style rattacheriez-vous votre travail ? 

Je suis passé par plusieurs style avec le temps, mais en ce moment je dirai :figuratif moderne pop art avec une touche de street art.

• Pourquoi vous être dirigé vers la peinture plutôt qu'une autre forme d'art, comme la photographie, ou la musique ? 

je me suis diriger vers la musique en premier, je voulais maitriser la guitare comme Jimmy Hendrix, j’apprenais le solfège , j’écrivais des chansons, j’aimais bien ça, cela à durer plus de trois ans, mais la musique c’est des maths et j’étais pas bon en maths de plus je n’avais pas l’oreille musical. Et un jour, les pinceaux, tube de couleur se sont présenté à moi comme par magie et c’est là ou je me suis rappelé la phrase de mon professeur de dessin à l’école quand j’étais petit.

• Qu'est-ce qu'une transfiguration poético-lyrique ?

C’est un critique d’art qui avait écrit cela, pour un article dans Univers des arts :mais il y a longtemps et cela correspond à mon style de cet époque, un peu surréaliste , poétique et mystérieux.

• Quelles sont vos influences ? 

Mes influences sont multiple et innombrable, mais en ce moment, c’est Andy Warhol.

 

• Quel artiste auriez-vous aimé pouvoir rencontrer ? 

Andy Warhol

• Et quelle est votre oeuvre préférée ? 

Tous les multiples d’Elvis Presley et de Marilyn Monroe d’Andy Warhol

• Certaines de vos oeuvres laissent penser que vous êtes sensible à la mode, à la danse, à la féminité. -Champagne please, Friends, Youpi !, j'aime le pop art ...- Est-ce le cas ? 

Oui, je suis sensible à tous ces thèmes, ce sont des source d’inspiration inépuisables pour moi.

 

• Quelle est l'oeuvre dont vous êtes le plus fier ? Pourquoi ? 

Je m’investit à 100% dans chaque tableau que je crée, je suis fier de tous ! 

 

• Qu'aimeriez vous que vos oeuvres inspirent à ceux qui les regardent ?

l’insouciance, la joie, l’humour et aussi combien la vie est riche en beauté et en amour

 

• L'art pourrait-il selon-vous guérir les maux de notre société ? 

Oui, je pense, certain maux mais pas tous.

 

• Comment ? 

Plus de gens, plus de familles devraient s’intéresser au monde de l’art et aux artistes et acquérir au moins une œuvre unique et originale d’un artiste

 

 

• Où vos oeuvres ont-elles voyagé ? 

Partout dans le monde

 

• Vos oeuvres sont-elles interprétées de la même façon partout ou le regard que le public porte sur votre travail change sensiblement en fonction de l'endroit où l'on se trouve ? 

Oui je pense quelle sont interprétées de la même façon partout, car je m’emploie à utiliser un langage pictural universelle.

 

 

• Quelle est votre ville préférée ? Pourquoi ? 

Miami Beach, ça a l’air sympas, les couleurs des lumières le soir, l’impression que personne ne travail, et il y a les palmiers, la plage avec l’eau turquoise et les gens ont l’air d’être tous heureux (j’aimerai y aller un jour)

 

• Quelle est votre actualité ? Expositions, vernissages, nouveaux projets ?

Préparation d’une exposition à Philadelphie et aussi saison 2018 à Mougins

CONTACTEZ-NOUS :

Rue du Tunnel 15

1227 Genève/Carouge

Suisse

Tél : +41 79 274 02 11

info@galeriemyart.ch

Nous suivre : 
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

© 2016 par Galerie MyArt